La Villa Saint-Christophe. Maison de convalescence pour enfants des camps d'internement

25,00 €
TTC
Quantité
Derniers articles en stock

Une histoire oubliée, méconnue et bien réelle

En 1941, Loïs Gunden et Helen Penner, deux jeunes Mennonites américaines, sont venues apporter leur aide aux enfants victimes de la guerre en Europe.

Elles nous font vivre jour après jour, pendant 14 mois, à travers leur journal, la vie à Canet-Plage, dans cette maison de convalescence, La Villa Saint-Christophe, qui accueille des enfants de réfugiés espagnols, juifs, allemands, dont les familles, pour la plupart, sont hébergées au camp de Rivesaltes. Elles vont essayer de faire sortir un maximum d’enfants du camps ; en effet ce sont eux qui souffrent le plus de ces terribles conditions de vie. A partir du mois d’août 1942, elles vont s’efforcer de cacher et de sauver les enfants juifs promis à la déportation et à la mort.

Grace à ces documents où figurent des prénoms d’enfants et aux listes déposées aux archives Ménnonites de Goshen (U.S.A.), les auteurs on pu, au fil des pages, retrouver et replacer dans le temps, certains des enfants réfugiés à la Villa Saint-Christophe.

 

2 Produits
Nouveau produit

No customer reviews for the moment.