Réinventer la gauche en Languedoc-Roussillon 1945-1968 - André Balent, Richard Vassakos

22,00 €
Impostos inclosos

Guerre froide, anticolonialisme, occitanisme et genèse de la Nouvelle gauche

Quantitat

De la Libération jusqu'aux années soixante, la gauche française connaît nombre de projets de rénovation ou de tentatives de ruptures avec les modèles organisationnels et idéologiques traditionnels.

Depuis le retour de la République, de nouvelles organisations tentent de battre en brèche l'hégémonie du PCF et de la SFIO sur la gauche en proposant de nouvelles formes de militantisme et d'idéologie. Issues de la Résistance, de la gauche chrétienne, du trotskysme, portées par des déçus du communisme ou du socialisme, ces tentatives connaissent un succès électoral mitigé alors qu'elles restent une formidable école de formation pour cadres politiques.

Malgré l'introduction de nouveaux référentiels et la mobilisation de nouveaux enjeux politiques, ces nouvelles organisations (MLP, UGS, PSA, PSU, CAP, CIR, UGCS puis plus tard MIVOC...) ne peuvent rivaliser avec l'emprise électorale des partis classiques.

Le présent ouvrage issu d'une journée d'étude de l'associations Maitron Languedoc-Roussillon, tente, avant tout, de comprendre les logiques de ces mobilisations, leur capacité à faire évoluer "les lignes" du débat politique tout en essayant de mesurer ce que furent les stratégies communiste et socialiste face à l'émergence de ces nouvelles offres idéologiques.

S'intéresser à ces nouvelles dimensions de mobilisation politique en Languedoc-Roussillon, c'est aussi interroger un espace politique particulier où la gauche est électoralement dominante. Il s'agit aussi de voir en quoi Mai 1968 est également héritier de ces expériences. Les nouvelles approches sociétales et idéologiques qui émergent après cette date ne peuvent en effet être analysées qu'au regard des mobilisations des deux décennies antérieures qui ont permis leur structuration.

4 Elements

No customer reviews for the moment.