Les Juifs au camp de Rivesaltes: internement et déportation (1941-1942)

16,00 €
Impostos inclosos
Quantitat
Last items in stock

Résumé Etude historique sur le camp de Rivesaltes au cours de la Seconde Guerre mondiale. Avant de devenir en 1942 un camp de rassemblement des Juifs de toute la zone libre, il servit de centre d'hébergement aux étrangers de toutes les nationalités. Retraçant l'histoire du lieu, l'auteur dresse une liste exhaustive des déportés juifs du camp et une autre des internés juifs décédés au camp. ©Electre 2015 Quatrième de couverture Grâce à Serge Klarsfeld, toute la lumière sur la déportation des Juifs de zone libre en 1942 a été faite depuis de nombreuses années. L'histoire des déportés juifs du camp de Rivesaltes est parfaitement emblématique de cette sinistre page de l'histoire de France. Mais avant de devenir, entre septembre et novembre 1942, le camp de rassemblement des Juifs de toute la zone libre, Rivesaltes a été un camp pour les étrangers de toutes nationalités et pour les Tsiganes. Dès la création du camp en janvier 1941, les Juifs ont été nombreux dans l'effectif du camp. Au total, environ 7 000 Juifs auront traversé le camp en moins de deux ans. Ce chiffre, inconnu jusqu'alors, est le fruit d'un travail de plusieurs années mené dans de nombreux fonds d'archives, dont la finalité était d'établir un tableau nominatif complet des internés juifs. Le voile a pu ainsi être levé sur plusieurs questions : d'où venaient ces étrangers, internés le plus souvent en famille ? Pour quelles véritables raisons ont-ils été «regroupés» dans le camp des Pyrénées-Orientales ? Comment certains internés ont pu quitter le camp et comment 2 289 ont été transférés à Drancy, puis déportés à Auschwitz ? Combien sont revenus d'Auschwitz en 1945 ? Cette étude historique est aussi un Mémorial : elle se termine par une liste exhaustive des déportés juifs du camp et une autre des internés juifs décédés au camp.
2 Elements
Nou producte

No customer reviews for the moment.